Le Maroc et les voitures historiques : un mariage aux racines profondes

Le Maroc et les voitures historiques : un mariage aux racines profondes

-أسفي الأن
رياضة
-أسفي الأن3 سبتمبر 2020آخر تحديث : منذ شهرين
13 - أسفي الأن

par Luca Di Grazia, de Casablanca (Maroc)

Dans de nombreux endroits du Maroc, nous rencontrons des clubs et des associations qui font de leur mieux pour préserver le riche patrimoine automobile et contribuer à en garder la mémoire vivante, aidés par une grande passion et le soutien des autorités. En fait, le Pays s’intéresse beaucoup aux moteurs : la première voiture Mercedes-Benz produite a été achetée par Moulay Hassan I, le sultan du Maroc de 1873 à 1894. Il a été la première personne à acheter une voiture de la Daimler Motoren Gesellschaft (DMG), la société qui deviendra plus tard Mercedes-Benz, et le premier monarque à posséder une voiture à essence. Tous les rois du Maroc ont hérité d’une grande passion pour l’automobile : le sultan, devenu roi, Mohammed V était fasciné par les grandes voitures américaines, son fils, le roi Hassan II, grand réformateur, se passionnait pour les voitures Mercedes-Benz, comme son grand-père. Le souverain actuel, S.M. le Roi Mohammed VI, a particulièrement aimé les voitures de l’étoile à trois branches, pour leur style et leur confort, combinés à la sportivité de certains modèles. Le garage royal, en effet, abrite 500 voitures et emploie en permanence une centaine de personnes qui se consacrent à l’entretien et à la restauration de cet immense patrimoine historique de quatre roues.

Le Maroc a accueilli le Grand Prix automobile de 1924 à 1958, et a vu s’affronter les plus célèbres pilotes du passé : Chiron, Trintignant, Gordini, Behra et Moss. Autrefois, les grandes marques avaient des représentants dans le pays : les fabricants français trouvaient, bien sûr, la route ouverte, mais les fabricants américains étaient aussi très présents dans le Royaume. En 1959, à Casablanca, Fiat, la filiale française Simca e il Regno, a fondé l’usine automobile SO.MA.C.A., Societé Marocaine Constructio Automobiles, à Casablanca, qui a produit plusieurs modèles, suite également à des accords avec diverses autres marques européennes : Fiat 600, 1100, 1500 & 2300, Simca Aronde & Ariane, Renault R4, Austin et Opel.

Afin de sauvegarder le patrimoine historique et de rassembler les passionnés, la Fédération Royale Marocaine des Véhicules d’Epoque, FRMVE, a été créée en 2013 à Casablanca pour regrouper les associations représentant les intérêts des passionnés de véhicules de collection dans différentes villes du Royaume. Son président, Srhir Zinoune, passionné d’automobile depuis l’adolescence, collectionneur cultivé, entrepreneur, a été le moteur de la création de cette association, avec la conviction que l’union fait toujours la force, et les résultats sont là. Il est à la tête d’un conseil d’experts-conseillers, tous dotés de compétences utiles à la cause du véhicule d’époque. L’objectif principal du FRMVE est d’encourager l’utilisation en toute sécurité de ces véhicules de plus de 25 ans, pour le plus grand plaisir des propriétaires, des amateurs et du grand public.

Dans sa vision d’ouverture internationale, la FRMVE est reconnue depuis 2016 comme membre de la Fédération Internationale des Véhicules Anciens (FIVA).

En 2018, la FRMVE a signé un partenariat avec le Mobility Club Maroc (MCM), le représentant unique de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA). Les objectifs de la fédération et des clubs qui en font partie sont la préservation et la valorisation de ce patrimoine industriel, culturel et artistique, leur conservation, la valorisation des connaissances, des pratiques et des outils de ce patrimoine afin de les transmettre à la prochaine génération. En outre, la consolidation des partenariats avec les ateliers agréés par la Fédération ; la compilation des certificats de classification des véhicules selon les normes “véhicules de collection” ; la protection des droits existants concernant l’utilisation des véhicules historiques dans leur état d’origine et leur utilisation illimitée dans la circulation routière.

En outre, représentation des associations membres et de tous les membres dans les relations avec les autorités publiques et les organismes privés ; maintien des relations avec les organisateurs d’événements, les clubs, les régions et les groupes de passionnés de véhicules ; soutien technique et logistique aux clubs affiliés ; promotion de l’intérêt général
pour l’histoire des véhicules à travers des présentations et des publications ; conservation du patrimoine marocain à travers la restauration des voitures et leur circulation avec des normes de sécurité de conduite.

Grâce aux efforts conjoints du ministère des transports, de la logistique et de la gestion de l’eau, de la direction des douanes et du ministère de la jeunesse et des sports, le FRMVE a contribué à valoriser le patrimoine automobile marocain avec plusieurs milliers de véhicules certifiés. La certification du véhicule d’époque permet : le dédouanement du véhicule importé ; la conversion du document d’immatriculation standard du véhicule en un “document d’immatriculation pour véhicule de collection” ; l’exemption du paiement de la vignette ; la souscription d’une assurance spécifique et avantageuse (convention d’assurance FRMVE) ; l’évaluation du véhicule par un comité technique.

Voici les futurs événements prévus, si la pandémie le permet :
novembre, Caravane pour la Marche verte d’Agadir à Laayoune ;
février 2021, “Concours d’élégance Auto Retro Classic”, Casablanca ;
avril 2021, Rallye méditerranéen organisé par l’Association des voitures anciennes El Amal ;
mai 2021, Parade des voitures anciennes à l’occasion du S. A.R. Prince Héritier Moulay El Hassan ;
juin 2021, Rallye Classic Mille Oasis organisé par le Club Souss Auto Classic sous l’égide du FRMVE.

Fédération royale marocaine des véhicules d’époque – Secrétaire Mme Fatiha HADAD, Portatif +212661917138 -T . +212522566520 -Fax +212522566520 – -Email : frmvema@gmail.com – Facebook.com/ federation royale marocaine vehicule d’epoque.

رابط مختصر

عذراً التعليقات مغلقة